LE MONDE

Gouvernements, souverainetés et régions contestées

Alliance Russe / Américaine : La Russie est devenue plus puissante depuis la 3e Guerre Mondiale et a signé une alliance avec les Etats du Nord des anciens Etats Unis d'Amérique. Ce qui en a découlé a été appelé l'Alliance. Il a été confirmé que le Canada est aussi membre de ce groupe, ce qui assure à l'Alliance la domination sur une large portion de l'Hémisphère Nord. Leur position dans l'Alliance n'est pas connue, mais étant donné leurs relations avec l'Empire Américain, on présume qu'ils ont formé une démocratie avec le Parti Démocratique Américain à sa tête.

Empire Américain : Cela peut paraître surprenant, mais il semble que les plus grands perdants de la 3e Guerre Mondiale furent les Etats Unis d'Amérique, qui se sont retrouvé morcelés après la guerre. Le parti conservateur, ainsi que la majorité des industries de la défense, ont pris le contrôle des Etats du Sud. Ils ont formé une Amérique Empirique, mieux connu en tant qu'Empire Américain. L'Empire est essentiellement de droite et est opposé aux relations avec l'Alliance Amérique/Russie. L'Empire Américain a fait démonstration de son autorité, en tant qu'état militaire depuis la dernière grande guerre. Cependant, il commence à souffrir de l'effondrement de son économie. C'est en partie dû à la perte de dissuasion de l'arsenal nucléaire, maintenant que toutes les nations ont le leur, les éventuelles retombées ne font plus peur.

Bien qu'elle reste une nation importante, le statut de superpuissance de l'EA a ouvert la voie ces dernières années au mastodonte économique japonais. Actuellement, l'Empire souffre d'une économie vacillante et d'une population divisée. Les limites de classe et raciales ont divisées le peuple en plusieurs groupes séparés, chacun luttant contre les autres. Le crime est en augmentation perpétuelle et le gouvernement désargenté ne peut maintenir suffisamment la police dans les rues pour y remédier. Les corporations majeures ont offert de privatiser le maintien de l'ordre dans certaines zones. En ce qui concerne la politique étrangère, le gouvernement fait tout ce qui peut améliorer son statut économique.

Union Européenne (UE) : Précédemment appelée Communauté Economique Européenne (CEE) et parfois connue comme le Marché Commun, c'est une organisation intergouvernementale comprenant 15 nations d'Europe de l'Ouest avec ses propres structures institutionnelles et son propre processus de décision. Les visées des fondateurs de l'UE étaient de construire une Europe unie par des moyens pacifiques et créer les conditions pour une croissance économique, la cohésion sociale au sein des peuples européens, et une meilleure intégration et coopération entre les gouvernements. En dépit des critiques initiales, l'UE est devenue un formidable concurrent économique pour le Japon et les Amériques. Bien que les relations semblent bonnes entre l'UE et le Japon, cette rivalité économique est à l'origine de plusieurs actions secrètes des corporations entre les deux entités. Ils ont survécu à la 3e Guerre Mondiale avec des cicatrices, comme la destruction de Berlin. Grâce à leur résolution, les habitants l'ont reconstruite par eux même plus vite que n'importe quelle autre ville après la guerre.

République de Gavel : La République de Gavel est un petit état asiatique de création récente qui était auparavant une dictature militaire. Elle a récemment traversé une révolution qui en a fait une démocratie. Les anciens dirigeants de Gavel ont tenté de se réfugier au Japon afin d'obtenir l'amnistie. Le nom de Gavel peut sembler étrange mais il s'agit tout simplement de celui d'un conglomérat.

Japon : En 2029, l'Asie est devenue la région économique la plus importante et la plus puissante. Le coeur de la prospérité de la zone Pacifique se trouve être le Japon, qui abrite les villes les plus grandes et les plus avancées technologiquement parlant. Pour plus de détail, se reporter au chapitre concerné.

Jénoma : Localisé en Amérique du Sud, ce pays, comme Gavel, est devenu une démocratie. Ceci grâce à Marcelo Jarti, un baron de la drogue et un meurtrier bien connu des services de police. Il est ainsi le responsable de la libération de Jenoma des griffes de la junte militaire et de la mise en place du régime actuel. Jarti dirige la Révolution Démocratique et a conservé la place de conseiller militaire du au sein de l'administration. Il a échappé à plusieurs tentatives d'assassinat, la dernière en date à Panan City. Il a acquis le statut de héros, même s'il n'a jamais eu la volonté de poursuivre une carrière politique. Il se considère comme un soldat et aide les pays voisins à mener leurs propres révolutions. Il a déjoué 5 tentatives d'élimination de la part du SAS et des Delta Force.

Ligue des États Arabes : La Ligue des Etats Arabes a été créée au Caire le 22 mars 1945 par l'Egypte, l'Arabie Saoudite, la Syrie, le Liban, l'Irak, la Cisjordanie (aujourd'hui Jordanie) et le Yémen. Le but principal de cette ligue est de coordonner les actions politiques de ces membres et de sauvegarder la souveraineté des nations arabes. Au sein de son conseil, tous les pays membres ont une seule voix et seules les décisions prises à l'unanimité sont contraignantes.

L'invasion irakienne du Koweit en 1990 a divisé la Ligue. Douze de ses membres ont condamné l'Irak et neuf ont envoyé des forces terrestres au sein de la coalition anti-irakienne de 1991. La Ligue s'est à nouveau divisée au cours de la Troisième Guerre Mondiale quand onze membres l'ont quittée définitivement. Aujourd'hui la Ligue a réussi à négocier des accords commerciaux lucratifs entre plusieurs de ses membres et le Japon. Cela a, comme de bien entendu, créé des problèmes avec Israël et la guerre a atteint les rues du Japon. Récemment, le Ministre des Affaires Etrangères japonais, Hidaka, a essayé de résoudre ce problème en encourageant les corporations japonaises à former des joint-ventures avec des corporations israéliennes. L'idée a complètement été abandonnée quand il s'est avéré que le Mossad influençait les évènements afin de faire basculer l'opinion publique du côté israélien.

Pégasus : Une cité flottante en cours de construction dans l'Océan Indien. De nombreuses zones non assignées attendent l'implantation de corporations. Ce procédé continue et il peut se passer des décennies avant que la ville n'atteigne sa population maximum.

Russie : La Russie ou la Fédération Russe est le plus grand pays du monde avec un territoire qui s'étend de la Mer Baltique à l'ouest à l'Océan Pacifique à l'est et qui occupe plus de la moitié de l'Eurasie. De 1922 à 1991, la Russie a été la principale république de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Au début des années 2000, une faction d'ultra communistes repris une fois encore le contrôle de la Fédération Russe, mais à la fin de la Troisième Guerre Mondiale, il était devenu évident aux yeux de tous que la Russie devait changer sur le plan économique. Après l'échec d'une tentative pour accéder aux marchés de l'Union Européenne grâce à l'Allemagne, la Russie s'est résolue à demander de l'aide au Japon. Afin d'huiler les rouages entre les deux pays, la Russie s'est retirée des Iles du Nord (qu'elle occupait depuis 1945), ce qui a permis leur retour au sein du Japon.

Organisation des Nations Unies (ONU) : L'ONU est une organisation internationale créée à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale afin de promouvoir la paix et la sécurité sur le plan international. Le but principal de cette organisation était de "sauver les générations futures des ravages de la guerre". Elle a depuis participé à presque toutes les guerres sur la surface du globe, y compris les actions de "maintien de la paix" qui en dégénérant déclenchèrent les Troisièmes et Quatrièmes Guerres Mondiales. Un point important à souligner est qu'en 2029, le Japon est devenu le principal fournisseur d'appui militaire de l'ONU.

Organisations rivales

Ces groupes ne sont pas forcément tous rivaux entre eux, à moins que l'un d'eux ne travaillent pour le Bureau des Affaires Publique Japonais. Une partie peut vous amener à travailler pour un ou plusieurs de ces groupes. Certains sont considérés comme terroristes alors que d'autres sont des agences de renseignement d'un pays rival.

CIA : Membre de l'Empire Américain, la CIA s'est recentrée sur ses vrais métiers : les opérations secrètes et l'espionnage actif. L'apparence d'honorabilité de l'époque des Etats-Unis n'est plus qu'un lointain souvenir.

USO - Unité de Secours des Otages : L'USO est une organisation internationale chargée de secourir les otages lors de situations de crise. L'unité essaye d'affirmer son autorité mais si lors d'une prise d'otages, des questions de sécurité nationale apparaissent, l'USO est souvent écartée.

Front de Libération des Humains : Quand le recours à la cybernétique devint une chose courante après la Troisième Guerre Mondiale, un mouvement de retour aux sources apparut sur Terre, prêchant contre l'utilisation de la cybernétique. Les membres de cette organisation avaient peur que les machines prennent le contrôle, non par la force mais tout simplement en transformant les humains et en les mécanisant. Ils croyaient qu'une fois qu'un humain accepte un cyber-cerveau, il n'est plus humain. Les humains ont un sommeil agité, leur mémoire s'efface avec le temps, ils deviennent vieux et meurent quand leur temps est venu. Au fur et à mesure qu'ils abandonnent leur côté organique, que reste-t-il de leur humanité ?

Un ghost n'est pas suffisant pour les membres du FLH, qui est devenu de plus en plus populaire après la découverte de la sclérose du cyber-cerveau. Les membres du FLH pensent que cette maladie est un châtiment de Dieu contre ceux qui osent violer les lois de la nature. En peu de temps, le FLH a été reconnu comme étant une organisation terroriste. Une de leurs toutes premières actions fut le kidnapping de la fille du PDG de Tokura Electronics, la première personne à avoir reçu un certain nombre de prothèses de cyber-cerveau.

Le dirigeant du FLH, depuis l'apparition de cette organisation, est connu sous le nom de "Zebra 27". Sous sa conduite, l'affaire Tokura fut suivie d'une attaque sur le quartier général de la Division Recherche et Développement de Megatech Body. Ce fut l'une des premières interventions de haut vol de la Section 9. Zebra 27 est présumé mort après la résolution de l'affaire de la menace nucléaire sur Aeropolis II.
Aujourd'hui, le FLH agit à partir de bases secrètes, combattant le développement de la cybernétique et le monopole écrasant d'Internet.

Korinkai : Le Korinkai est une organisation de la Mafia reconnue et importante au Japon. Ils ont des ramifications dans tout le Japon. Gondo Kanekichi, un des membres clef de l'organisation, dirige les Niihama qui contrôlent le marché des cyberdrogues au Japon.

Mossad : L'agence de renseignement israélienne connue dans le monde entier qui s'est récemment un peu trop ramollie.

Brigade d'un Monde Nouveau : Un groupe terroriste qui suit les idéaux du Front de Libération des Humains. Ils pensent que l'homme devient trop semblable à une machine. Ils sont convaincus que les humains doivent rester humains et que les robots devraient rester inhumains et ne pas essayer de singer l'humanité. Ils ont attaqué des compagnies de cybernétique et de robotiques dans leur vaine quête pour repousser l'augmentation du recours à la cybernétique.

Les Onze Individualistes : Les Onze Individualistes est un groupe terroriste oeuvrant à la libération des trois millions de réfugiés actuellement dans des camps.
Leur idéologie est basée sur le besoin d'individualisme. Par le passé, nombreux furent ceux qui craignaient que l'apparition de la cybernétique pousse les individus vers plus de synchronisation. Ils pouvaient partager tellement d'informations sur Internet et même partager à volonté leur mémoire et leurs pensées qu'ils risquaient de ne plus être unique et de perdre leur individualité. Ils pensaient qu'Internet pourrait devenir la conscience de groupe du monde entier, faisant en sorte que les individus ne possèdent plus de ghost individuel.

Ce groupe terroriste opère à partir d'individus différents qui accomplissent des actes terroristes sans savoir qui sont les autres membres ou quel est leur nombre exact.
Les informations disponibles sur l'origine exacte du groupe laissent penser que la réalité est plus complexe, avec des preuves tendant à prouver qu'un virus aurait contaminé des cyber-cerveaux les obligeant à agir d'une certaine façon, ce qui est contraire au système de valeurs des Onze Individualistes.

De plus, on peut constater qu'au travers de leurs motivations relativement identiques et de leur agenda commun, ils deviennent de plus en plus interconnectés. Aucun chef n'a jamais occupé le devant de la scène et plusieurs autres affaires ont pu être liées aux Onze, même si la théorie du virus n'a jamais pu être prouvée.
Tout cela permet de penser que ce groupe terroriste serait lié à l'affaire du Laughing Man.

Red Bianco : Un corps de volontaires appuyant le gouvernement intérimaire mexicain. Ils ont combattu à la fois l'ONU et l'Empire Américain, qui ont camouflé leur tentative d'invasion sous le prétexte d'une guerre contre la drogue. Ils ont employé plusieurs unités de mercenaires. Saito est connu pour avoir travaillé pour eux à cette époque et avoir rencontré le Major Kusanagi... dans l'autre camp.

Organisation de Libération des Réfugiés : Après la Quatrième Guerre Mondiale, le Japon a accueilli "temporairement" trois millions de réfugiés, pour la plupart de la Péninsule. Depuis cette date, la situation n'a pas évoluée.
L'OLR est une organisation qui essaye de faire en sorte que les millions de personnes prisonnières des camps deviennent indépendantes du gouvernement japonais. Elle prétend être une organisation à but non lucratif mais des rumeurs de corruption sont apparues.

Mafia Russe : Moins puissante qu'elle ne l'était jadis, la Mafia Russe est connue pour son trafic de "chair", kidnappant des êtres humains pour revendre outre-mer leurs cyber-cerveaux et leurs organes. Ce marché noir est la principale source de rentrées financières de la Mafia. Ces pratiques (surnommés les enlèvements d'Ivan l'Aveugle) ont commencé il y a environ 10 ans. Après une courte interruption, elles ont repris de plus belle pour être arrêtées net.

Mafia des Mers du Sud : Un autre syndicat du crime connu. Peu d'informations à son sujet sont disponibles.

SVR : SVR est l'acronyme de Sluzhba Vneshney Razvedki ou Service de Renseignement Extérieur. Il a été créé en 1991 après la dissolution de l'URSS et du KGB. Ses services et activités sont maintenant assurés par différentes organisations indépendantes.

Basé à Moscou, le SVR a des bureaux dans les ambassades, consulats et missions commerciales russes à travers le monde. Comme son prédécesseur, il est fort probable que le SVR soit divisé en Directoires et Services :
- Le Directoire S, responsable des agents illégaux (ceux sous couverture profonde) à travers le monde.
- Le Directoire T, en charge de la collecte des renseignements scientifiques et technologiques.
- Le Directoire K, qui s'occupe de l'infiltration des agences de renseignement étrangères ainsi que des services de sécurité et qui surveille les citoyens russes à l'étranger.
- Le Service I, responsable de l'analyse et de la distribution des renseignements recueillis par les officiers et agents du SVR. Il publie pour le Politburo un résumé quotidien de la situation mondiale et de ses évolutions possibles.
- Le Service A, qui est chargé de la planification et de la réalisation des opérations actives.
- Le Service R, qui évalue les opérations du SVR à l'étranger.

L'Académie des Renseignements Extérieurs est le site principal d'entraînement pour les agents du SVR.
Toute l'organisation opérationnelle du SVR est basée sur 11 départements géographiques, qui supervisent les employés du SVR affectés à l'étranger. Ces officiers ou rezidenty, agissent sous couverture légale, menant à bien des opérations de collecte d'information, d'espionnage ou bien des opérations actives. Même si les membres du SVR utilisent régulièrement des couvertures diplomatiques quand ils opèrent à l'étranger, ils opèrent fréquemment en tant que journalistes et de nombreux officiers du SVR pensent qu'il s'agit d'une des meilleures couvertures possibles.

Le SVR a un siège au Conseil de Sécurité et au Conseil de la Défense. Il participe aussi à de nombreux groupes et commissions inter-agences.

Umibouzu : Un Umibouzu est un monstre marin légendaire. En fait, il s'agit d'une unité de mercenaires d'élite, équipés avec les armes et les machines les plus sophistiquées disponibles sur le marché. Ils ont participé à l'opération de reconquête de Meguro. Techniquement Umibouzu n'est pas leur nom : cette unité n'existant pas, elle ne peut pas avoir de nom officiel.

La Section 9 contre le FLH

Evènements conduisant à l'affaire d'Aeropolis II.

Dix-huit personnes furent grièvement blessées quand 50 grammes de C-6 explosèrent dans le quartier général de la Division Recherche et Développement de Megatech Body. Le FLH revendiqua assez vite la responsabilité de cet attentat au moyen d'un message laissé sur un réseau sécurisé et codé, rendant l'identification des auteurs et leur recherche virtuellement impossible. Cette brèche dans la sécurité était cependant la preuve qu'un ou plusieurs membres des FLH avaient un talent certain dans le domaine du piratage informatique.

Seulement deux jours avant, Zebra 27 avait organisé un raid contre un dépôt d'armes et il avait été filmé par une caméra. Cela révéla à la Section 9 à la fois sa présence et ses liens avec le FLH car les armes volées furent utilisées contre les transporteurs A-4 de la Section 9 dans la Zone de la Baie, où le FLH se réorganisait depuis l'assaut contre Megatech Body.
Peu de temps après, le Ministère de l'Energie fut surpris en train d'essayer d'accéder aux dossiers de la Section 6 sur Zebra. Sawamura, un responsable du Ministère, avait renseigné Zebra sur la localisation du dépôt d'armes et sur ce qu'il contenait. Sawamura était aussi lié à la Division Recherche et Développement de Megatech Body.

Les survivants de la fusillade de la Zone de la Baie, y compris Zebra, s'enfuirent vers une zone de refuge non utilisée et abandonnée par la ville à cause de la concentration en polluants industriels (même les réfugiés ne voulaient pas s'installer à cet endroit).
C'est dans la vieille ville que la base secrète du FLH fut localisée, dans l'horreur connue comme l'Aeropolis II. La Section 9 fut envoyée dans le Géo Front alors que Sawamura était arrêté.

A la fin, tout cet incident découle uniquement d'un défaut dans le réacteur principal de Megatech.
Sawamura avait l'intention de toucher des pots de vin de la section Développement de Megatech en échange de son silence. L'explosion du réacteur d'Aeropolis II, empêchée par la Section 9, était destinée à ressembler à une action terroriste... c'est à ce moment là que Zebra est entré dans la partie. Son plan était de s'emparer du réacteur et de faire chanter Sawamura. Il alla trop loin lorsqu'il contacta directement la Section 9 et revendiqua la responsabilité pour les incidents du réacteur. Zebra 27 fut finalement cerné au sommet d'Aeropolis II et éliminé.

Le vrai SVR

Le SVR a été créé comme entité indépendante par l'édit présidentiel n°293 du 18 décembre 1991. Ses principales missions sont de fournir au Président de la Fédération Russe, à l'Assemblée Fédérale et au Gouvernement les renseignements dont ils ont besoin pour adopter une ligne de conduite dans les domaines politiques, économiques, militaire, scientifiques, technologiques et environnementaux. L'agence a aussi été chargé de promouvoir la politique de la Fédération Russe dans le domaine de la sûreté, de favoriser le développement économique et les progrès technologiques et scientifiques du pays ainsi que de fournir le soutien militaire et technique pour la sécurité de la Russie.

Le 10 janvier 1996, le Président Eltsine signa la loi sur l'espionnage à l'étranger, loi votée par la vieille Douma en décembre 1995. Cette loi, qui désigne de façon nominale les quatre agences russes (y compris le SVR) en charge des opérations d'espionnage à l'étranger, définit la structure, les principales missions et la façon dont le gouvernement exerce son contrôle sur le SVR. Les comités sur la Sécurité et les Affaires Internationales de la Douma ont tous les deux créé des sous-comités pour s'occuper spécifiquement des affaires d'espionnage.

L'unité Spetsnaz Vympel (Pavillon en russe) est une unité contre-terroriste du SVR (Service de Renseignement Extérieur). Créée à l'origine en 1981 comme une unité spéciale destinée à mener à bien des opérations d'infiltration, de sabotage et de renseignements en territoire ennemi, Vympel a depuis évolué vers le contre-terrorisme et en 1987 la taille de l'unité avait augmenté jusqu'à 500 membres. Après l'effondrement de l'URSS en 1991, Vympel fut transféré au GUR (service de renseignement militaire) avec l'unité Spetsnaz A et en 1993, l'unité passa sous le contrôle du MVD (le Ministère de l'Intérieur). Après que de nombreux membres d'origine aient quitté l'unité, Vympel fut dissoute et une nouvelle unité Vega fut créée. Après quoi, le SVR reprit à son compte le nom Vympel.

La théorie de l'ancrage du Ghost

Prouver qu'un Ghost existe comme une chose pouvant être numérisée a des répercutions intéressantes sur le plan spirituel. Est-ce qu'une âme meurt à chaque fois que le Ghost plonge ? Est-ce qu'à chaque fois que le Ghost sort de notre enveloppe corporelle, nous nous copions sans le vouloir et nous détruisons l'original ? C'est ici que le futur devient confus. Quand l'information se déplace, elle ne le fait pas vraiment. Elle se copie, détruisant l'original. Elle ne bouge jamais réellement. Si le Ghost de quelqu'un quitte son corps, il le quitte réellement. Il ne se copie pas. Est-ce qu'un nouveau Ghost apparaît à chaque fois où il veut, strictement identique au précédent ? Est-ce que les gens meurent à chaque fois qu'ils quittent leur enveloppe corporelle ? Il est vraisemblable que l'information contenue dans le Ghost est tellement unique et complexe qu'elle ne puisse pas être copiée, par conséquent quand le Ghost de quelqu'un se déplace, il donne vraiment l'impression de bouger. Bien sûr, il est toujours possible de considérer qu'il s'agit tout simplement d'une série d'interrupteurs allumés et éteints rapidement les uns après les autres.

Peut-être que le Ghost (notre personnalité) est ancrée à notre cerveau, ce qui expliquerait pourquoi il peut souffrir de maladies ou d'instabilité mentales et aussi (dans le futur) de piratage. Notre âme, cette partie spirituelle, demeure tangible et liée au Ghost où qu'il soit transféré. En utilisant cette théorie, le Ghost peut donc être copié et effacé à chaque fois qu'il se déplace mais nous restons nous-mêmes.

J'imagine que ce débat a eu lieu depuis que quelqu'un découvrit pour la première fois la possibilité de transférer le Ghost. Après, quelqu'un inventa la duplication de Ghost, qui est en fait un clonage de la personnalité. Le fait que les duplicata ne pouvaient pas être copiés et que l'original disparaissait à chaque tentative, tendait à prouver qu'un seul et unique Ghost pouvait apparaître à un instant donné.

Sur ce sujet, vous devrez déterminer où vous vous situez dans ce débat, car malgré de nombreuses lectures et recherches, tout cela reste encore assez confus.

La théorie inexpliquée du transfert de Ghost

Bien, la première théorie était fausse, donc celle-ci doit être la bonne. Non ?
Peut-être que dans le futur de Ghost in the Shell, la possibilité de sortir de son enveloppe corporelle est aussi impossible que pour nous. Les gens ne "plongent" pas vraiment dans le cerveau des autres. Une simple simulation fait que les plongeurs ont l'impression de faire physiquement bouger leur psyché.
Quelqu'un piratant une base de données ne se déplace pas vraiment sur place, mais reçoit l'information lui donnant cette illusion.

Alors, qu'en est-il de ces quelques accidents avec des Ghosts de personnes qui disparaissent ? Qu'en est-il des rapports affirmant que quelqu'un a pu sortir de son enveloppe corporelle et se télécharger dans un autre corps sans aucune transplantation physique ? Des rumeurs parlent d'un cinéma construit à l'intérieur d'un cerveau cybernétique et dont personne n'est jamais ressorti. Une autre histoire qui circule parle d'un thérapeute au sein d'une clinique du CCSS qui s'est perdu à l'intérieur du cerveau d'un patient et qui n'en est jamais revenu. Ces rapports relèvent du mystère inexpliqué. Certains peuvent être écartés comme étant des rumeurs, des légendes urbaines destinées à effrayer les gens. Après tout, l'âme d'une personne est liée à son cerveau et ne peut pas s'en échapper. N'est-ce pas ?